Usinage et fabrication : quelle formation pour devenir tourneur fraiseur ?

Dans le cadre de la production de pièces mécaniques, le tourneur-fraiseur joue un rôle primordial. Sur le marché du travail actuel tel que la métallurgie, l’automobile ou l’aéronautique, l’ouvrier qualifié dispose d’un savoir-faire très recherché.

En quoi consiste le métier d’un tourneur fraiseur ?

Appartenant à la famille d’usinage, le tourneur fraiseur unit deux métiers. La profession d’un tourneur et d’un fraiseur consiste à la fabrication des objets utiles au quotidien comme les montres, l’aéronautique, le téléphone, etc. Se basant sur des plans définis par l’entreprise cliente, le tourneur-fraiseur fabrique des pièces à l’aide des métaux et en utilisant des machines manuelles ou numériques. Pour devenir tourneur-fraiseur, une formation aux deux métiers est indispensable. Une certaine technicité est requise pour exercer le métier d’un tourneur-fraiseur. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur la formation tourneur fraiseur.

Les compétences et les qualités requises pour devenir tourneur fraiseur

Afin d’exceller dans le métier de tourneur-fraiseur plusieurs prérequis sont nécessaires. Le tourneur fraiseur doit maîtriser les techniques liées à l’usinage et être capable d’utiliser les chaînes numériques à savoir : la Conception Assistée par Ordinateur (CAO), la fabrication Assistée par ordinateur FAO. Pour réaliser ses tâches, le tourneur-fraiseur doit avoir une certaine connaissance sur les travaux manuels et être en mesure d’utiliser de systèmes informatiques de manière autonome. C’est pourquoi il doit suivre une formation tourneur fraiseur.

En ce qui concerne les profils, le technicien d’usinage doit disposer des qualités suivantes : l’habileté manuelle, la rigueur et beaucoup de concentration. Travaillant dans le bruit et dans la chaleur, une excellente condition physique est aussi essentielle. Toutes formes d’innovation et de curiosité sont également encouragées pour évoluer dans ce métier. En plus d’une grande minutie, le tourneur-fraiseur doit savoir travailler avec beaucoup de précision.

Comment devenir tourneur fraiseur ?

Quelques formations tourneur-fraiseur et parcours sont nécessaires afin de devenir tourneur-fraiseur. Il s’agit du :

  • CAD Métiers de la production mécanique informatisée
  • Bac pro Technicien Outilleur
  • Bac Pro Technicien d’usinage
  • BTS Conception des processus de réalisation de produits

Ces dernières années, certaines certifications et VAE ont été proposées pour permettre aux professionnels d’avoir accès à ce métier. Il doit être titulaire d’une:

  • CQPM Tourneur Industriel
  • CQPM Fraiseur industriel
  • Certification de qualification PM et Technicien d’usinage sur des machines-outils CN

Les perspectives d’évolution qu’offre la profession d’un tourneur-fraiseur sont très intéressantes. De ce fait, vous avez la possibilité de prétendre à différents postes tels que le chef d’atelier, le technicien de production et le chef d’équipe.

Pourquoi se former sur la domotique est un choix judicieux aujourd’hui…
Chaudronnerie et soudage : quelle formation pour devenir soudeur ?