Métier boulanger : ce que vous devez savoir avant d’envisager d’exercer ce métier

De nombreux jeunes sont aujourd’hui intéressés par le métier de boulanger. En quoi consiste-t-il réellement ? Quelle formation suivre pour devenir boulanger ? Quelles autres aptitudes exige le métier ?

Le métier de boulanger

Avant de devenir boulanger, il faut comprendre en quoi exactement ce métier consiste.

Le boulanger fabrique du pain et des produits de pâtisserie comme les cookies, les viennoiseries et les tartes. En tant que boulanger, vous serez amené à préparer tous les outils dont vous aurez besoin, mesurer les ingrédients, préparer et cuire les produits, et faire les décorations.

Les boulangeries ouvrent tôt le matin et ferment généralement tard ; le boulanger travaille beaucoup pendant les jours de fête. C’est un domaine dans lequel l’expérience est plus importante que l’éducation. Ainsi, le métier de boulanger n’exige pas de diplômes universitaires, mais des formations dans des centres spécialisés.

Suivre une formation en boulangerie

Il existe deux sortes de formations pour devenir boulanger, la formation non diplômante dans des centres de formation ou dans des établissements spécialisés dans la cuisine, et la formation diplômante. Ce dernier peut être le CAP boulanger, accessible après la troisième et pour une durée de 2 ans. Il peut s’agir également de la mention complémentaire spécialisée boulangerie ou/et pâtisserie, accessible après obtention du CAP, et qui dure un an. Le  Bac pro boulanger s’effectue soit après la troisième pour une durée de trois ans, soit après le CAP pour une durée de 2 ans. Le Brevet Professionnel de boulanger prépare à la profession de boulanger, mais aussi au poste de manager. Il est plus orienté vers la création et la gestion d’entreprise. Le BP boulanger se prépare en deux ans, et est accessible après un CAP ou un Bac pro. Le Brevet de maîtrise est délivré par la Chambre des Métiers et reconnaît son détenteur comme artisan et  chef d’entreprise.

Les aptitudes exigées chez le boulanger

En plus de la formation, certains « ingrédients » doivent être réunis pour devenir boulanger.

  • Organisation :

Dans la boulangerie, le timing est vital. Un bon boulanger est organisé, a tous les ingrédients et outils à disposition avant de commencer son travail.

  • Attention au détail :

La boulangerie est une science où chaque détail compte (mesure, température). Un bon boulanger doit être méticuleux et avoir l’œil pour les détails.

  • Curiosité et créativité :

La boulangerie est un mélange de science et d’art. Les meilleurs boulangers n’ont pas peur de prendre des risques et d’expérimenter.

Quels diplômes peut-on préparer en alternance ?
Créer un CV : les faux pas à ne surtout pas commettre