Contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage : quelles différences ?

Le contrat de professionnalisation et le contrat d’apprentissage sont des contrats en alternance. L’exécution de ces contrats se caractérise par l’alternance de périodes de formation professionnelle et périodes d’activité en entreprise. Il est important de savoir établir les différences entre ces deux contrats.

Les points communs entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage constituent des contrats de travail qui s’adressent particulièrement à des jeunes entre 16 et 29 ans, qui visent une qualification professionnelle ou préparent un diplôme agréé par l’État. Ces deux contrats conjuguent formation spéculative dans un organisme d’enseignement et formation pratique dans une entreprise. Mais le contrat de professionnalisation se rapporte à la formation professionnelle, tandis que le contrat d’apprentissage ne relève que de la formation initiale.  Leur objectif consiste en l’obtention d’une qualification professionnelle.

Les différences entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation

Les contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage se distinguent sur plusieurs aspects. Le premier a pour finalité d’aider les jeunes entre 16 et 29 ans à obtenir une qualification spécifique et à compléter la formation initiale. Comme ce type de contrat de travail tend à favoriser la formation pratique, les étudiants sont davantage présents dans l’entreprise. Souvent, ils sont plus âgés, mais ils obtiennent une rémunération importante. En plus, le contrat de professionnalisation s’inscrit dans la formation continue. Quant au contrat d’apprentissage, il permet d’obtenir un diplôme d’enseignement supérieur, pour un titre reconnu par l’État. Celui-ci favorise la formation spéculative dans un établissement d’enseignement. Parfois, les étudiants qui signent un contrat d’apprentissage s’exonèrent de charges sociales. Ce type de contrat de travail est inscrit dans la formation initiale. La plupart du temps, cette dernière se fait dans une entreprise privée ou publique, mais la présence d’un maître d’apprentissage ou d’un tuteur expérimenté est obligatoire.

Comment choisir entre le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation ?

Pour bien choisir entre le contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage, des critères essentiels restent à observer. Le contrat de professionnalisation offre la possibilité de recevoir une qualification agréée dans une classification d’une convention collective nationale de branche. Aussi, celle-ci s’enregistre au répertoire national des diplômes et des titres. Le contrat d’apprentissage permet d’obtenir un diplôme d’enseignement supérieur, pour un titre approuvé par l’État. L’âge est également à considérer. Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes entre 16 et 26 ans, aux bénéficiaires du revenu de solidarité active et aux demandeurs d’emploi de plus de 27 ans. Pour le contrat d’apprentissage, il ne concerne que les jeunes entre 16 et 25 ans. La durée est aussi un critère à prendre en compte. Le dispositif de professionnalisation prévoit une période minimale d’activité de 150 heures par an, alors que le dispositif d’apprentissage représente au moins 400 heures par an.

Quels diplômes peut-on préparer en alternance ?
Comment se gèrent les périodes d’alternance ?