Comment se gèrent les périodes d’alternance ?

Qu’il s’agisse de programme en alternance ou de contrat professionnel, la formation en alternance doit être soumise à un régime bien défini. Mais, quels sont les différents types de contrats en alternance ? Comment se gèrent les périodes d’alternance ? Quel est le salaire des apprentis et des contractuels professionnels ?

Quels sont les différents types de contrats en alternance ?

Il existe deux sortes de contrats en alternance :

  • les contrats d’apprentissage et
  • les contrats de professionnalisation

Les deux contiennent une formation menant à un diplôme ou à une qualification. En raison de l’alternance de la formation entre le programme scolaire et l’emploi, ils peuvent permettre aux apprentis d’acquérir des connaissances théoriques et pratiques. Le contrat d’apprentissage est certifiant, avec à la clé un master, une licence, un BTS ou un CAP. De son côté,  la spécialisation est homologuée, offrant un certificat, un titre professionnel ou un diplôme).

Bien que tous deux s’adressent à des jeunes de 16 à 25 ans, les contrats professionnels s’adressent également aux chercheurs d’emploi âgés de 26 ans et plus, ainsi qu’aux attributaires de certaines allocations ou de certaines données personnelles (CUI, AAH, ASS, RSA).

Comment gérer les périodes d’alternance ?

La durée du contrat d’apprentissage varie de 6 mois à 4 ans selon le contrat. La durée moyenne de formation doit représenter au moins 400 heures par an.

Le temps de spécialisation est compris entre 6 et 12 mois, et la durée maximale peut aller jusqu’à 24 mois selon l’accord de la branche. La durée de la formation représente entre 15 % à 25 % de la durée du contrat et le seuil obligatoire est de 150 heures.

Quelles rémunérations pour les apprentis et les salariés en contrat de professionnalisation ?

  • Le salaire des apprentis :

Le salaire d’un apprenti dépend de son âge. Il change chaque année selon l’ancienneté de son contrat. Chaque tranche d’âge a un salaire minimum légal équivalent à un pourcentage du SMIC en vigueur. C’est l’exigence minimale, car les conventions collectives peuvent offrir des conditions plus favorables aux apprentis. Lorsqu’un apprenti a 18 ou 21 ans, à partir du premier jour du mois suivant son anniversaire, sa rémunération augmentera selon la tranche supérieure.

  • Le salaire des employés en contrat de professionnalisation :

Quant à l’apprentissage, la loi fixe un salaire minimum basé sur le SMIC, qui varie en fonction de l’âge et du niveau d’aptitude de l’employé. Lorsqu’un salarié a un titre ou un diplôme égal ou supérieur à un baccalauréat, son salaire augmentera.

Quels diplômes peut-on préparer en alternance ?
Contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage : quelles différences ?