Pourquoi passer une certification en langue ?

La connaissance d’une ou plusieurs langues en plus de la langue maternelle représente un atout indéniable pour la carrière professionnelle. Il est possible de faire valoir ses compétences linguistiques de plusieurs manières, parmi lesquelles on trouve la certification en langue comme le TOEFL qui évalue le niveau d’anglais. Alors, en quoi consiste une certification en langue et est-elle vraiment utile ? Quelles démarches doit-on effectuer pour obtenir un certificat ?

Comment se définit le certificat de langue ?

La certification en langue a pour objectif d’apporter la preuve du niveau de connaissance d’une personne dans une langue. Elle peut se révéler nécessaire pour des besoins aussi bien professionnels que dans le domaine des études. Les certifications font désormais l’objet d’une harmonisation au niveau international afin de garantir un socle plus fiable.

Le Cadre européen commun de référence (CECRL) pour les langues propose d’évaluer les capacités linguistiques des candidats par le biais d’une grille comportant six niveaux. À ce titre, l’examen permet de tester les personnes sur leur compréhension en termes de lecture et d’écriture. En outre, leur aptitude à réagir par rapport à une conversation fait également partie du processus d’évaluation. La classification par niveau comprend les catégories A1, A2, B1, B2, C1 et enfin C2, A1 étant le niveau le moins élevé et C2 attestant de celui le plus avancé.

Utilité d’un certificat

Il existe plusieurs certificats de langue, notamment le TOEFL qui attribue une certification en anglais, le DELE pour une certification en espagnol et le DEFL pour le français. Le Goethe-Zertifikat permet, quant à lui, de délivrer une certification en allemand.

Lorsqu’il s’agit de postuler à un emploi dans le domaine des langues, une certification est souvent demandée pour attester du niveau du requérant. Celle-ci s’avère particulièrement utile pour ceux qui ont pour ambition de devenir interprète ou traducteur. Lors des entretiens en vue de décrocher un emploi, les candidatures accompagnées d’une certification vont être plus appréciées par les recruteurs. Si l’on souhaite intégrer une université à l’étranger, certains établissements exigent que les étudiants soient titulaires d’une telle certification. Cette demande a pour objectif de vérifier que ceux-ci ont une compréhension suffisante de la langue dans laquelle les cours vont être prodigués. De même, dans la mesure où l’on souhaite obtenir une nationalité, une certification va rendre plus facile les démarches nécessaires pour parvenir à cet objectif.

Déroulement et démarches nécessaires pour l’obtention du certificat de langue

La manière d’évaluer le niveau de langue a connu de nombreuses évolutions au cours du temps. De nos jours, on privilégie la capacité à communiquer de manière efficace avec des interlocuteurs par rapport à la maîtrise de la grammaire. Pour autant, cet aspect n’est pas à négliger pour prétendre à un niveau de langue satisfaisant. L’inscription pour les évaluations en vue d’obtenir une certification ont généralement lieu sur internet. Les candidats sont alors examinés tant en ce qui concerne leurs aptitudes à l’oral qu’à l’écrit. Ces examens sont assurés par des évaluateurs qui font l’objet d’un agrément de la part du CECRL.

Les certificats en langue étant payants, il peut être judicieux de se préparer suffisamment avant de procéder à toute inscription. Il faut savoir que les tarifs d’inscription peuvent être très variables d’un organisme à un autre. Il existe de nombreux sites qui se chargent de mettre à disposition des tests personnalisés à cet effet.

Pourquoi faire une formation SSIAP ?
Pourquoi un logiciel de gestion de la formation ?